BOVIOLLES Eglise

Eglise de la Nativité 14è – 16è – 1847

La nef et le chœur de l’église sont refaits au XVIè siècle, comme l’atteste une inscription dans le chœur, indiquant la date de 1555 ou 1565. En 1847, l’orientation de l’édifice est modifiée : le chœur devient l’extrémité est et une sacristie est ajoutée. Les clefs de coûte des quatrième et cinquième travées représentent des blasons. Le mur nord de la nef conserve des traces des anciennes fortifications. Lors des invasions, les églises de la Meuse servent de lieu de refuge aux habitants. Elles sont donc comme celle-ci, aménagées pour la défense et comportent des fenêtres de tir, des échauguettes et des meurtrières.

 

Nativité de la Vierge, XVIIè siècle, huile sur toile

La tradition iconographique de la Nativité de la Vierge est étroitement liée à celle de la Nativité du Christ. Sainte Anne est traditionnellement représentée allongée dans un lit, ici à baldaquin, avec femmes s’affairant autour d’elle. Au premier plan est représenté le bain de l’enfant; cet élément provenant de la tradition byzantine a été très souvent utilisé par les artistes. Conformément à l’iconographie en cours au XVIIè siècle, des anges musiciens observent la scène; ce motif a été introduit pour la première fois par le peintre Altdorfer au XVIè siècle. Ce tableau a été restauré en 1995.

A+ A-