CHONVILLE-MALAUMONT PC

A 3 kilomètres au sud de Chonville se trouve Morville, cense érigée en fief et relevant de Sarrebruck. Ruinée et abandonnée au XVIIè siècle, elle est à nouveau habitée au début du XVIIIè siècle. La plupart des bâtiments ainsi que la chapelle, fondée le 3 janvier 1602, sont alors reconstruits autour d’une maison de maître. Morville abrite également un château, demeure construite au début du XXè siècle pour un notable parisien. Interrompus par la Première Guerre Mondiale, les travaux sont achevés dans les années 1920.

Transformée en presbytère au XIXè siècle, cette maison est le seul vestige du château qui appartient avant la Révolution à Monsieur de Montauban, et qu’il habite jusqu’en 1812. Un peu plus loin, de l’autre côté de la Grande-Rue, se dresse la « maison le Comte » ou « fief le Comte ». Maurice Collinet de la Salle de Chonville, l’un de ses derniers propriétaires, est condamné à mort le 1er août 1793 par le tribunal révolutionnaire.

Construite en partie sur l’emplacement du château de monsieur de Montauban, cette mairie-école est typique des programmes lancés dans la Meuse au XIXè siècle. Le bâtiment est surmonté d’un fronton sur lequel il est écrit « Mairie et école des garçons ». Au-dessus se trouve un globe terrestre.

A+ A-