PAGNY-LA-BLANCHE-CÔTE Eglise

    Accueil > PAGNY-LA-BLANCHE-CÔTE Eglise

Eglise Saint-Grégoire le Grand 13è-16è-17è-19è

Les nefs de l’église paroissiale, construites au cour du XVè siècle, sont voûtées d’ogives en 1624. Le transept date de 1673, le chœur est restauré en 1897. La tour-donjon, qui date du XIIIè siècle, comporte une fonction défensive évidente, avec des murs d’une épaisseur d’1,5 mètres et des archères. Des vestiges sur le mur de l’édifice attestent d’une nef, exhaussée afin de permettre l’aménagement d’une salle de refuge.

Cette Vierge de Pitié du XVè siècle en pierre polychrome provient d’une ancienne chapelle désaffectée, dédiée à Notre Dame des Sept Douleurs. La Vierge y est représentée beaucoup plus grande que le Christ.

Sépulture ecclésiastique, ce gisant est vêtu des habits sacerdotaux, la tête reposant sur un coussin, un chien veillant à ses pieds. Ce tombeau monolithique comprend dans la partie supérieure une scène représentant saint Grégoire coiffé de la tiare, célébrant la messe entouré de deux servants. De chaque côté de cette représentation figurent deux groupes de sept personnages. Au-dessus, groupés deux par deux, les apôtres entourent le Christ. Ce gisant rappelle par son style le tombeau de Hugues de Hazards, de Blénod-lès-Toul.

Ce retable flanqué de deux portes, appartient à un type d’autels à retable développé dans le sud meusien. Ces ensembles sont généralement construits entre la fin du XVIIè siècle et le début du XVIIIè siècle et sont caractérisés par une certaine monumentalité et la présence de portes latérales sculptées. La statue centrale est celle du pape Grégoire le Grand.

Ce confessionnal présente une ornementation particulièrement développée et soignée, comprenant notamment un décor de fleurs et de feuillages.

A+ A-