PAGNY-SUR-MEUSE Chapelle

    Accueil > PAGNY-SUR-MEUSE Chapelle

Chapelle Notre-Dame-de-Massey 13è-1536-19è

La chapelle est édifiée à la suite d’un voeu; un seigneur captif, ayant échoué à Longor promet à la Vierge Marie de faire élever un sanctuaire s’il recouvre la liberté; une chaîne suspendue et un vitrail rappellent ce miracle. Ruinée au XVè siècle, la chapelle est reconstruite en 1536. Elle abrite une cloche datant de 1682.

Si la scène de l’Adoration est traitée traditionnellement, l’artiste apporte sa touche personnelle: les bergers sont endormis et il ajoute deux personnages à cette scène, une femme lavant du linge dans un baquet et le donateur de l’oeuvre, un clerc représenté agenouillé dans l’angle inférieur droit. Le grand rideau ouvert qui encadre toute cette scène rappelle les jeux théâtraux et les grands mystères donnés sur les places publiques au Moyen-âge.

La pierre témoigne de la reconstruction de la chapelle, entreprise par Jean Forget, chanoine et grand chantre de la cathédrale de Toul. L’inscription latine précise le cadre historique: la chapelle est restaurée sous le pontificat de Paul III, les règnes de l’empereur Charles Quint et du roi de France François Ier, le duc de Lorraine et de Bar Antoine et le cardinal de Lorraine Jean.

Le vitrail, probablement dû à l’atelier de Janin à Nancy, évoque les blessés de la Première Guerre Mondiale, il représente le Christ apparaissant à un soldat gisant à terre, secouru par des brancardiers.

A+ A-