SEPVIGNY Chapelle

Chapelle du Vieux-Astre 12è-18è

La chapelle est datée de la fin du XIIè siècle. Elle ne constituerait quel chœur d’un ancien édifice de style roman plus étendu. Ce premier sanctuaire, église paroissiale du village primitif de Sepvigny est abandonné au XIVè siècle. La façade ouest est reconstruite en 1757. Cette chapelle, dont le nom signifie vieux cimetière, est effectivement située au milieu du cimetière communal. Des fouilles réalisées contre le mur nord ont permis de mettre en évidence un regroupement de plusieurs sépultures d’enfants.

Les trois morts et les trois vifs. Cette peinture murale datée du XVIè siècle, figure la légende médiévale qui évoque la rencontre subite de trois gentilshommes, se promenant avec trois cadavres. Le peintre s’est attaché à montrer la vanité des biens de ce monde face à la mort inéluctable, tout en représentant une scène de chasse au faucon. La chapelle renferme d’autres peintures représentant le Jugement dernier, et l’Adoration des Mages. Une récente campagne de restauration a permit de raviver ces peintures.

Un retable en pierre polychrome du XVIè représentant la Cène a été aménagé sur le maître-autel du XVIIIè. Le mur du chevet, percé d’une étroite fenêtre en plein cintre et d’un oculus circulaires, comporte des vestiges de fresques du XVIè.

A+ A-