VAUCOULEURS Chapelle

Chapelle Castrale 1924-1929

Bâtie en 1234 sur ordre de Béatrix de Bourgogne, dans un style romano ogival il ne reste aujourd’hui que la crypte. La chapelle castrale qui servait d’église collégiale fut vendue en 1792. L’édifice supérieur fut démoli après divers pillages et incendies, seul le chœur avait échappé à la destruction, mais il fut abattu en 1923. Elle est reconstruite entre 1924 et 1929 dans un style néo gothique , aux dimensions de la chapelle primitive. Inaugurée en 1929, elle est bénie par le Cardinal Lépicier (natif de Vaucouleurs) en 1930. Au-dessus du pignon, à 20 m de hauteur est disposée une statue de Jeanne fondue par Emile Roy, collaborateur de Charles Pierson.

 

Le vitrail central représente Jehanne en paysanne écoutant les voix. Ceux sur les parties basses représentent l’épopée Johannique, et sur la partie haute, figurent des Saints. Sur le maître-autel, est disposée une statue de Jehanne réalisée par Maxime Real del Sarte en 1946. A l’origine commandée par l’ambassadeur des Etats-Unis pour la ville de Domremy, cette dernière l’ayant refusée, elle fut attribuée à Vaucouleurs.

Construite en même temps que la chapelle primitive, la crypte fut enfouie sous les décombres lors de la destruction de la chapelle. Déblayée par la suite, elle servit d’écurie et de cellier jusqu’en 1890. Elle est composée de trois salles sous ogives. Dans la salle centrale, est présentée une statue en pierre calcaire du XIVème siècle, dite « Notre Dame des Voûtes ». C’est près d’elle que Jehanne venait se recueillir lors de son séjour à Vaucouleurs. Mutilée en 1544 par les troupes de Charles Quint qui lui ôtèrent l’enfant des bras, en 1635 par les Suédois, en 1793 par les révolutionnaires, elle fut mise à l’abri dans l’église Saint-Laurent. La tête fut refaite en 1835. Remplacée sur l’autel latéral Nord de l’église paroissial par une copie, la statue fut replacée en 1930 dans la crypte de la chapelle castrale.

A+ A-