VAUCOULEURS Eglise

Eglise Saint-Laurent 1785

L’église primitive, construite au cours du XIIIè siècle, est brûlée par les Bourguignons en 1544. Le nouvel édifice, devenu trop petit pour la population est détruit et remplacé en 1785 par l’église actuelle, construite selon les plans de François Nicolas Lancret.

En 1860, les voûtes du chœur, de la nef et des bas-cotes sont peintes de scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Le chœur reçoit des boiseries dans sa partie inférieure. Il est éclairé par de hautes baies en plein cintre entre lesquelles sont placées des statues de terre cuite polychrome. Les grilles séparant le chœur des chapelles latérales, ainsi que les six lustres qui assurent l’éclairage de la nef et des bas-côtés proviennent des Fonderies de Tusey.

Commandé par le chanoine Raulx, curé de Vaucouleurs, ce vitrail est réalisé par Martin Pierson. Armée par les habitants de Vaucouleurs, Jeanne d’Arc entourée de son escorte, salue la population venue l’encourager. A la base du vitrail, le chanoine Raulx et Martin Pierson, les donateurs, sont représentés dans des médaillons.

C’est un bourgeois de la ville, François Poirel, qui fait don de cette chaire au prieuré Saint-Thiébaut de Vaucouleurs. L’ensemble est transféré dans l’église Saint-Laurent après la vente du prieuré comme bien national en 1793.

En 1822, la fabrique de Vaucouleurs achète l’orgue de l’ancienne abbaye de Saint-Martin de Sorcy, réalisé avant 1744 par Claude Moucherel. Cet instrument est transformé en 1825 par Jean-François Vautrin, puis restauré en 1866-1867: de nouveaux jeux sont ajoutés, le buffet est remplacé, la soufflerie et les sommiers sont renouvelés, seule une partie de la tuyauterie antérieure est conservée. Cet orgue est transformé par Jacquet père et fils, facteurs d’orgue à Bar-le-Duc en 1886. Les décors en fonte du buffet de 1866 proviennent probablement des fonderies de Tusey.

A+ A-